Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 24 février 2010

21/10/87

je passe mon existence à écouter ce que racontent les gens & je n'apprends rien, sinon qu'ils sont tous aussi clowns, foutriquets, nombrilleux, hâbleurs & byzantins que je peux l'être à mes meilleures heures / qu'est-ce qu'ils racontent, les gens ? / à bien les écouter, il n'est pas très difficile de comprendre que tout le monde aimerait d'abord être ceci, cela, être quelque chose, n'est-ce pas / tout le monde aimerait être décoratrice d'intérieurs ou travailler à la télévision avec les vedettes, le premier nullard tombé du cul de sa mère aimerait être « Raël » (« Raël » aussi aimerait bien pouvoir être « Raël », je suppose) ou « Miss Univers » ou gardien de but, être le Roi du Matelas ou chanteuse à brassière ou pape & milliardaire, au Vatican, quitte à le déménager par la suite à Beauharnois ou à Fabreville, juste à côté de l'autoroute / Monsieur Trou du Cul ne détesterait pas troquer sa misérable identité bas de gamme contre celle d'un Très Mirifique & Splendissime Lui-Même, histoire de se croire digne de bien faire chier ses regrettables semblables / quel inimaginable butor s'y refuserait ? / ah, l'individu délirant d'égotisme est véritablement le suprême fleuron, l'ultime accomplissement des grandes démocraties modernes / le Je-Me-Moi, dieu du monde d'aujourd'hui, convaincu d'exister & d'avoir droit à tous les privilèges, a surtout celui d'être l'enflure en chef, le bouffi soufflé aux dimensions d'une fabuleuse, incontestable & cosmique niaiserie / ô risibles nous tous !

Écrire un commentaire