Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 10 mars 2010

20/9/86

j'ai connu Miss toutes les nuits & tous les matins cette semaine,

je crois qu'elle est triste elle aussi,

elle n'a pas plus d'épaisseur

qu'un elfe sans racines,

elle ne tient à rien qu'à l'air du temps

qui glisse sur elle,

sa béance où je me précipite chaque fois comme un kamikaze fou

me donne le vertige,

on dirait qu'elle n'a pas de fond,

qu'il n'y a rien au fond d'elle,

comme c'est agréable pour l'homme

que de pouvoir éjaculer

des myriades d'angelots morts-nés

dans le ventre désert

de toutes ces jeunes & jolies femmes chimiquement stérilisées,

sans craindre de les voir ressusciter quelques mois plus tard,

comme c'est agréable d'être aussi prodigieusement sexué & fertile

& de ne pas se reproduire,

comme c'est agréable de ne faire

que jouer de son sexe

dans une grande métropole moderne

remplie d'animaux hautement civilisés

& problématiques & béants & vides

 

Écrire un commentaire