Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 16 mars 2010

9/5/85

non, rien n'est sacré, rien du tout : il n'existe aucun principe qui nous soit supérieur / la vie elle-même n'a rien de sacré, rien n'est plus répandu, rien n'a moins de prix que la vie sur cette petite planète où grouillent jusque dans la poussière de nos tapis des troupeaux entiers de terrifiants monstres invisibles à l'œil nu, de véritables Godzillas de cauchemar qui se reproduisent & s'entredévorent sans fin dans l'indifférence totale du vaste Univers / si l'homme détruisait la terre une bonne fois pour toutes, ce ne seraient sûrement pas les morts qui pourraient s'en plaindre puisqu'ils seraient tous morts, n'est-ce pas / alors, qu'est-ce que ça pourrait bien faire ? / il serait même assez comique que jamais rien ni personne ne sache qu'il y a déjà eu de la vie ici-bas, toute cette effroyable profusion délirante du vivant n'aurait jamais servi à rien qu'à elle-même, c'est-à-dire à rien du tout, au bout du compte, comme les flamands roses & les habitants des îles Mouk-Mouk & Robert Bourassa, etc. / oui, ce serait plutôt amusant, ça / il est toujours préférable d'envisager la possibilité la plus comique dans la vie, non ?

 

Écrire un commentaire