Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 30 mars 2010

12/6/83

ah, je suis trop pauvre pour travailler

& puis le monde est vide

comme une coquille cassée

depuis que je ne vis plus

dans la chaleur de ton œuf

mon amour

& je veux aller me coucher

dans un coin du placard

entre le wok & la raquette

& la vieille machine à écrire

& l'album de photos moisi

& dormir

& dormir

 

Écrire un commentaire