Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 19 juin 2010

27/2/74

ce petit mec est étrange, ça c'est sûr, l'étranger qui a accepté de me laisser m'installer ici en attendant de vivre, Chose, dit Le Serin, à $ 67.50 par mois, fifty-fifty, il a fabriqué une télévision avec une boîte de carton & du papier aluminium, la nuit il voit des créatures de caoutchouc avancer leurs mains molles vers lui, il entend des horreurs s'engouffrer dans le tuyau de la fournaise quand le vent se jette sur l'édifice, il casse des verres dans l'évier de la cuisine quand il rentre soûl aux petites heures du matin, parfois il pleure aussi, & moi je saccage d'autres verreries & je fais mes dégâts chez les petites plotes d'à côté, je suis le seigneur sadique de ces dames & l'hagard nocturne, je m'agglomère à des monstres sales aux veines pleines de boue, c'est un hiver de baisers pourris, un hiver de baisages baudelairiens, avec des yeux craqués par l'insomnie & pleins de poussière & des bouteilles mauvaises, c'est un hiver d'erreurs agitées dans la lande grise de la nuit barbelée de brumes, barbelée d'éclairs

Écrire un commentaire