Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 07 juin 2010

8/1/75

je viens d'emménager avec elle / elle, l'Irène / il faut bien vivre quelque part, n'est-ce pas / l'Irène, je l'appelle « ma bûche » pour la faire chier & ça la fait rire, la pauvre / va savoir / elle a trouvé ce taudis sur le blvd Lévesque l'été dernier, à deux pas de l'Hôtel Chomedey / j'y ai déjà fait quelques cochonneries, comme ça, en passant, j'y ai déjà quelques souvenirs / je me soûlais la gueule au Saint-Georges allongé de ginger ale, hier soir, tout seul, comme un grand, à la vieille table en bois de la cuisine, histoire d'occuper bien bravement les lieux / elle est rentrée, elle s'est mise à pinter avec moi, la salope, ensuite nous nous sommes bien frottés, comme d'habitude / un jour, l'automne dernier, je lui ai dit : « je suis contre le chemin de croix qu'il faut pour aimer » / elle n'a rien dit, elle a ri, elle rit tout le temps, l'Irène / nous étions en train de boire dans l'Appartement Jaune de la 70e Av., ensuite nous nous sommes bien frottés, comme d'habitude / voilà, c'est tout / c'est cool, mettons

Écrire un commentaire